Ostéopathie pour bébé : pourquoi est-ce important ?

L’ostéopathie est une thérapie manuelle qui consiste à traiter les douleurs et à libérer les tensions. Elle est destinée pour toutes les tranches d’âges et par-dessus tout, elle est naturelle. Sans plus attendre, découvrez les bienfaits de l’ostéopathie pour bébé.

Quels sont les buts de l’ostéopathie ?

L’ostéopathie a pour rôle le rééquilibrage physique. Il contribue aussi au bien-être de bébé sur le long terme. Cependant, il ne traite pas des pathologies organiques qui relèvent de la médecine. L’ostéopathie pour bébé est une discipline qui se base sur des soins manuels. L’ostéopathe va agir, à travers de mouvements délicats et légers pour corriger les déséquilibres, stimuler le système nerveux, afin de libérer les tensions.

Le nombre de consultations nécessaires dépend de l’état de santé du bébé. Si pour certains, une seule consultation suffit, d’autres pourront avoir besoin d’en effectuer plusieurs. Et comme le nourrisson ne parle pas encore, l’ostéopathe s’entretiendra avec ses parents sur les circonstances de la grossesse, et le déroulement de l’accouchement pour qu’il puisse définir l’intervention la plus efficace à effectuer le bébé. Quoi qu’il en soit, la technique qu’utilisera le professionnel sera toujours douce et sans danger pour lui.

Quels sont les bienfaits de l’ostéopathie après la naissance ?

Durant l’accouchement, le bébé supporte beaucoup de contraintes qui peuvent affecter sa structure. Sa mobilité peut être altérée que ce soit durant un accouchement naturel ou un accouchement avec l’utilisation de matériel tel qu’un forceps ou une ventouse. L’ostéopathie pour bébé peut alors intervenir même durant les premiers jours de bébé. Dans ce cas, cette intervention assurera la mobilité globale de bébé et restituera les amplitudes physiologiques de son corps.

Pour savoir si l’ostéopathie pour bébé lui a été bénéfique, vous devrez voir une amélioration, voire une disparition complète des problèmes de votre nourrisson qui vous a contraint d’aller consulter un professionnel. Il peut s’agir de pleurs excessifs, de coliques, etc.

Quand doit-on consulter un ostéopathe ?

Généralement, aucun moment ou situation précis n’est requis pour amener bébé chez un ostéopathe. Cependant, consulter un ostéopathe durant la première année de vie de bébé contribuera à sa bonne croissance. Cela l’aidera également dans l’apprentissage de plusieurs tâches qu’il aura à accomplir ultérieurement. Un ostéopathe peut aider bébé sur plusieurs points, on peut noter :

  • Les plagiocéphalies ou le syndrome de la tête plate
  • Les coliques ou les reflux gastro-œsophagiens
  • Les troubles de la succion
  • Les torticolis
  • Les troubles de sommeil
  • Les otites
  • Et les troubles respiratoires

Plus tard, l’ostéopathe peut aussi intervenir, en cas de :

  • Céphalées
  • Cervicalgies
  • Myopie/Hypermétropie/Astigmatisme.
Est-ce bon de dormir avec son bébé les premiers mois ?
Santé de bébé : quels sont les examens médicaux obligatoires ?