Quelles sont les grandes étapes de la diversification alimentaire pour son bébé ?

Le lait maternel est l’aliment conseillé pour bébé pour prendre du poids jusqu’à un certain âge. Il est grand temps pour bébé de franchir quelques étapes importantes à partir du quatrième mois. La diversification alimentaire est l’une des grandes étapes pour que l’enfant évolue normalement. Quelles sont donc ses grandes étapes de diversification alimentaire ?

Diversification alimentaire : de quoi parle-t-on ?

La diversification alimentaire pour son bébé est la première introduction d’autres aliments à part le lait maternel dans l’alimentation du nourrisson. L’enfant rencontre de nouvelles saveurs, nouvelles textures, nouvelles odeurs et de nouvelles couleurs. Il se rapproche petit à petit de l’alimentation omnivore. C’est un peu comme le passage de la petite enfance à l’âge adulte. Lorsque le système digestif est mature, il permet à l’enfant de s’approprier les aliments dans leur diversité. Cependant, il est important de savoir que la diversification ne doit commencer qu’à partir de quatre mois.

Quand faut-il commencer la diversification alimentaire ?

Tous les bébés sont différents les uns des autres. Pour cette raison, la diversification alimentaire pour son bébé dépend du stage de développement du nourrisson. Cependant, l’introduction des nouveaux aliments peut se faire entre quatre et six mois. Durant cette période les risques d’allergies alimentaires diminuent. De plus, le lait seul ne suffit plus à couvrir les besoins nutritionnels du petit. Un bébé est prêt à franchir le cap lorsqu’il commence à suivre la cuillère des yeux et déglutit. Lorsqu’il est capable de tourner et contrôler sa tête, ses bras et son corps.

Diversification en quelques étapes

Il est essentiel de comprendre que la diversification alimentaire pour son bébé se fait progressivement.

  • Tout d’abord, il est crucial de savoir que le lait infantile est toujours la base de l’alimentation du nourrisson. Jusqu’à l’âge de trois ans, l’enfant doit boire 500 ml de lait par jour pour bien grandir.
  • Puis, les fruits et légumes tendres sans fibres sont à introduire en premier. Les carottes, les courgettes et les haricots verts sont parfaits pour bébé lorsqu’ils sont cuits à la vapeur. Puis, il faut les mixer sans ajouter de sel pour nourrir bébé à midi. Les fruits sont à consommer de préférence comme goûter. Tous les fruits peuvent être mangés à condition qu’ils soient mûrs. Ces derniers sont aussi à mixer et sans sucre.
  • Les féculents sont à consommer à partir de six mois, mais en petites quantités. Ils peuvent être mélangés avec le lait ou la soupe selon le choix de la maman.
  • Viennent ensuite tous les viandes, les œufs, les poissons. Mais seulement à six mois et sous forme mixés.
  • Et ensuite, les produits laitiers pour renforcer les os. L’enfant peut manger du fromage, yaourt et lait, mais seulement 500 ml par jour.

La diversification alimentaire d’un bébé commence petit à petit. S’il n’est pas encore psychologiquement prêt, rien ne presse. Il ne faut pas lui mettre la pression, mais il faut réessayer plus tard. Il est donc important de rester attentif aux signes émis par son bébé.

8 mois : cap sur une alimentation plus variée !
Comment faire aimer les légumes verts à un Bébé ?